mardi 1 avril 2008

Contradiction quand tu nous tiens (suite)



Je suis incapable de vous dire ce que je fais le week-end en huit -Paris, or not Paris, Boleyn Girl or not Boleyn Girl with the other Jamet girls addicted to Henry VIII -je trouve adorable que ma nièce, âgée de 5 ans lorsqu'elle visite Blois sorte "Mais c'est le château du M. qui a fait le Camp du Drap d'or avec Henryyy!"- mais je peux vous dire que le 12 septembre 2009 je serai assurément au Stade de France.


Je suis incapable de vous dire si la nouvelle galette de ma belle rousse favorite rattrapera le niveau d' "Avant que l'Ombre" mais je peux vous dire que j'en aurai certainement un aperçu live...


...puisque je fais partie des 80.000 fous furieux (160.000 si on additionne les deux dates qui ont été complètes en quelques heures) qui ont saturé les serveurs de la Fnac et autre ticketnet (ou dans mon cas, annuler ma séance et taper à 10h la discute à un guichetier de la billeterie du Stade de France pendant dix minutes le temps que le serveur ressuscite) qui ont réussi à attraper un sésame pour aller contempler et vénérer Mylène Farmer lors de sa prochaine tournée...


Si ce n'est pas de la rage....^^;;
Et pour les nostalgiques, un petit souvenir de Bercy :
Une petite minute de "Redonne-moi" Mon appareil photo d'alors était peut-être myope comme Hubble mais au moins il avait les oreilles aux aguets.
Ps : qu'est-ce qu'elle est moche cette affiche!

2 commentaires:

Same a dit…

Hi hi ^^ Je me posais justement la question hier et maintenant, j'ai ma réponse.
Un petit avis: qu'importe l'album, un concert de Mylène reste un concert de Mylène, CAD, pas n'importe quoi.

Biz de moi à toi !

Andrea a dit…

Comme tu peux l'imaginer, c'était trop dure de résister, j'ai laissé l'enragée prendre le dessus! Et j'suis comme le chien de Pavlov, certains mots clés et affiches me font bondir mais bon comme les Corrs, ce ne sera pas demain la veille, je réfléchis à sillonner les eaux zenithiennes de Katie Melua en octobre prochain...

B'zzz