mercredi 6 juin 2007

Ten Feet High ~Andrea Corr ( versions acoustiques officielles)




Mise à jour du 14 juin 2007: non contente d'avoir un site officiel, la miss a désormais une page youtube toute aussi authentique où sont consignées les interprétations à la guitare de Shame on You, Hello Boys,This is what it is all about, Ten Feet High, 24 Hours et Ideal World.


24 Hours, version CD, m'a rebutée pour les mêmes raisons que Shame on You mais en acoustique, elle passe agréablement et le texte me rappelle la critique de la célébrité, instituée dans Queen of Holywood (j'ai bien ri à la référence parishiltonienne). Autres paroles, qui sortent du lot, Ideal World, peinture de la vie quotidienne à la Humdrum. Les amateurs de balades se retrouveront dans le sacharineux à souhait, This is what it is all about.



-------------------------

There's still hope ! Cela ne m'était pas arrivé depuis de très longs mois (merci à ce best-of inutile et à cette version masacrée de When the Stars Go Blue , qui m'a donné l'espace d'un instant l'envie de rebaptiser ce blog Make This Go On Forever) mais ma petite âme corséènne est rassérénée. Avec une guitare acoustique et le fidèle Anto Drennan à la barre, Andrea ne peut pas provoquer de catastrophe musicale.

J'apprécie bien ce petit Ten Feet High, pas révolutionnaire mais une balade un brin douce-amère très simple rhytmée en sourdine. Je regrette un peu qu'on soit, comme souvent avec la demoiselle, dans le registre des sentiments mais le niveau d'écriture monte sans rougir à l'honnêté dépouillée voire biographique de Hurt Before , bref on évite l'Irresistible bis ! Oufffff ^___^

Andrea explore des registres de voix, qu'elle laissait traditionnellement de côté même si ce vérifie le fait que les aigus ne sont pas ces amis. Elle peine un peu la pauvre, aïe les cordes vocales!. Reste à savoir quelle tête aura la version studio, surprise, qui pourrait prétexte à quelques frissons d'épouvante.^^;;

ps : désolée de cette entrée quelque peu musicalement redondantes avec les précédentes (oups trois posts de suite sur les Corrs, grosse poussée de fièvre^^;;)mais jusqu'au 19 juin, je vais être aussi préssée et en retard que le lapin d'Alice et je ne peux pas passer autant de temps que je le souhaiterais -voire même pas du tout- sur ce blog.

3 commentaires:

Same a dit…

Tiens, en parlant de ça, j'ai pensé à toi hier matin.
Alors que je me réveillais tranquillement avec en fond sonore TF1, quelle ne fut ma surprise en entendant une musique connue. J'me concentre davantage et que vois-je ? Les Corrs, quelques années en moins, chantant dans une série américaine (à savoir Beverly Hills - même pas honte).
C'est étrange de les voir dans cette série-là sous leur "vrai" nom, à chanter Forgiven Not Forgotten ou encore Runaway.
Ca m'rajeunit pas tout ça ^^

Biz de moi, trop motivée pour aller à la fac

Andrea a dit…

Hey you :) mazette tu es tombée pile sur le bon épisode, j'avais vu quelques moments de cette apparence grâce à mon amie youtube.... Alalla la bonne vieille époque de Forgiven Not Forgotten, c'était le bon vieux temps (l'album a ainsi eu du mal à vieillir bien) avec du violon, du bodhran, la tendance gothique et sombre du groupe, qui chante même Auld Lang Syne pour l'occasion. Sont tout jeunes hihi. Ils avaient accepté de faire cette apparence pour se faire mieux connaître aux USA, stratégie qui n'a jamais trop marché, mais qques années plus tard ils faisaient deux apparences musicales mais cette fois invisibles dans une autre série de Spelling, Charmed...

Bon courage pour la fac pour affronter le tryptique cours/mémoire/exams.

B'zz

Wilyrah a dit…

Curieux de ce que pourrait être cet album solo. Les Corrs ont tellement évolué en dix ans, qu'on ne retrouve plus leur véritable identité. Désormais, elle se lance toute seule pour écrire la sienne. Je ne sais pas si la couleur musicale qu'elle choisira me plaira, j'essaierai de découvrir cela...