jeudi 12 janvier 2006

Avant que l’ombre…



Et oui 15 ans que j’attends ce moment depuis que mes mains d’enfant avaient poussé la porte du Drugstore de Saint Germain des Prés pour s’emparer du délicat « L’autre », mes oreilles ne voulaient écouter que « désenchantée » et passaient sous silence toutes les autrees pistes et puis un jour, elle tomba sur « Regrets » et ne la trouva pas si mal puis elle appris que la même personne à la voix cristalline avait entonné « Sans contrefaçon », « XXL », « Comme j’ai mal » ou « California » et ma flamme famerienne grandit et pris racine, embrasant mon cœur… Plus tard lorsque j’ai compris tout le double sens des paroles, je me suis sentie rougir mais en même temps pleine d’admiration pour une plume aussi cabotine…

Curieusement, je n’ai jamais voulu communier avec elle comme avec les Corrs et j’ai décliné toutes les offres de place… Rétrospectivement, j’ai du mal à cerner cette timidité… peut-être que je n’avais pas envie d’approcher de trop près ce que mes yeux d’enfant aimaient, pour garder le mythe… et puis les CD live offraient un Ersatz plus que nourrissant. Mais là, l’idée de voir le spectacle de l’année dit le dernier et intransportable, revoir ma camarade du lycée Carine, non je ne raterai cela pour rien au monde ! Et au mois de novembre 2004 48h après l’annonciation de ces spectacles pharaoniques, mes billets ont rejoint précieusement mon tiroir de bureau ou pendant quelques semaines U2 et les Irlandais de Dundalk leur ont tenu compagnie …

Et 15 ans plus tard, je la croiserai enfin : dans moins de 24h, je serai en train de vibrer sur les tribunes de Bercy sûrement portée par la même flamme que des milliers d’âmes révérant « Mylène » alors oui pour une fois je délaisserai Andrea et les autres !
La suite et mesimpréssions si je ne tombe dans les vappes au prochain numéro!

4 commentaires:

Marie Simon a dit…

Coucou !
Bon courage pour pas tomber dans les vappes et profite bien, Constance !!
Sinon, je ne savais pas que les 4 Irlandais étaient de Dundalk ! C'est le lieu de ma première boîte de nuit, oui oui, le Lacey's. Avec des copains d'Irlande du Nord, nous avons franchi la frontière le temps d'une soirée pour danser. Arrivée là bas à 22h et retour à 2h. Pourquoi si tôt ? La musique s'arrête juste avant 2h pour jouer l'hymne irlandais. Evidemment, pas de techno ou quoi que ce soit après ce moment de communion patriotique où tous les petits jeunes (beaucoup viennent du Nord) portent la main sur le coeur. Spécial...

Andrea a dit…

Merci miss ^____^ Je compte bien vous en rabacher les oreilles ensuite :) et toi bon retour à Paris et bon vol, j'espère que tu arriveras à dormir et que tu n'auras pas d'enfants capricieux comme voisins et que la selection ciné sera sympa^^

ps : je me demande d'où tu postes, tu n'es pas encore sur le vol Air France ? ^^

Albireo a dit…

Merci d'avoir partagé autant de moments de ce concert et de m'en avoir fait profiter, mes oreilles en frémissent encore. :) (Ça m'a donné une furieuse envie de refaire un concert bientôt !)

J'attends ta review avec impatience. ^___^

Marie Simon a dit…

Sélection ciné "In her shoes" avec Cameron Diaz, "Just like Heaven" l'adaptation de "Si c'était vrai" de Marc Levy, et plus de films mais j'ai dormi un peu tout de même !!!!!!!

Alors Mimi ??????? Raconte !!!!!!!!!