mardi 8 janvier 2008

Il n'y a pas que Bill Clinton dans la vie (alias tous les Bills de mon existence)

Parmi les Bill qui comptent dans ce monde il ne faut pas oublier le patron de Microsoft...



.... Bill Gates.

Un entrepreneur qui a beaucoup en commun avec mon autre "idole" billienne alias l'ancien locataire (enfin peut-être va-t-il revenir ?)de la Maison-Blanche. Les deux hommes partagent apparemment le même sens de l'humour et des adieux parodiques. A l'image de M. Clinton qui avait commis une vidéo d'anthologie lors de son départ de Washington, Bill Gates lui emboîte le pas, imaginant à quoi ressemblera son dernier jour à la tête de son entreprise.


Le dernier jour de Bill Gates (Bill Gates last day)
envoyé par Nellio


Entre les classiques bataille navale et jeu légo, on trouve quelques divertissantes idées de reconversions plus ou moins inspirées mais toujours dans une dérision savoureuse, que des invités de prestige essaient tant bien que mal de contenir. La palme d'or revenant à Bono qui joue la carte du protectionnisme et aux caméos croisées des rivaux à l'investiture démocrate, Hillary Clinton et Barack Obama et la plaisanterie très fine échangée avec Al Gore. Je dédie l'apparence de George Clooney à ma maman tout en déplorant que Hugh Laurie en soit absent :-/, 'fin on ne peut pas tout avoir dans la vie sans oublier le gag de fin au démarrage de la voiture, une bonne idée que mon père testa sur les routes de la campagne une trantaine d'années de cela, perdant à l'occasion, toutes ses notes de travail de son livre d'alors.

Preuve s'il en est que le Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas fourmille de petites pépites chaque année.

Je profite de ce message, le premier en deux mois, pour vous souhaiter,une bonne et joyeuse nouvelle année 2008 dont je désire qu'elle vous apporte tous les moments précieux et bonheurs que vous méritez. Je sais que je n'ai été que trop absente, même si vous étiez dans mes pensées quotidiennement, durant ces derniers mois, la faute à de procrastinations incessantes, à une grande vague de fatigue et de lassitude et à une incertitude dont je voulais éviter qu'elle ne contamine nos échanges. J'aimerais pouvoir dire que je pourrai faire mieux désormais et éviter de retomber dans un cycle à éclipses, ô combien familier. Il me reste aussi à remettre en labour ce blog même s'il me reste à déterminer quel est le périmètre que je souhaite donner à "WTSGB", une question à laquelle je n'avais pas su répondre il y a deux ans et dont je ne suis pas sûre aujourd'hui d'en avoir une idée plus précise^^;;;.

2 commentaires:

Elaurys Nathiel a dit…

Chère Connie,

Pour connaître mon lot de procrastinations, je te retourne avec toute la joyeuse amitié que tu m'inspires les voeux que tu imagines et que je n'ai pas eu l'heur de coucher sur du papier véritable à ce jour (je vais m'y jeter, je vais m'y jeter, je vais m'y...) !... Les courants de bons sentiments qui parcourent cet océan de blogs tendent à montrer que nos eaux troubles demeurent voisines. N'aie crainte, je ne t'oublie pas non plus, même si mes balises ne clairent pas assez à mon goût aussi...

Bises,

'Ry, qui, au passage, ne pourra jamais empêcher son Ron de baver devant une Dana Scully... Ca t'intéresse, si, pour tout visionnage de X-Files, saisons 6 à 9, je te prête un Ron lobotomisé ? :p

Andrea a dit…

Merci.

J'espère que ma dernière entrée plaira alors à ton admirateur préféré de Dna Scully :)