samedi 29 juillet 2006

Requiem for a 'lost' character (révélations épisode 2x06 Inutile/Abandonnée)

Colère, très en colère je suis...., comme beaucoup d'entre vous l'auront compris en me lisant de ci, de là, contre les scénaristes de Lost...

Une mauvaise humeur bien futile mais à laquelle je consacre une entrée car cela faisait longtemps qu'un choix scénaristique ne m'avait pas enragé à ce point (à ranger avec le Bossu de Canal + qui jouant la carte du politiquement correct a biffé d'un trait le dénouement Lagardère/Aurore pour cause d'inceste...ou comment détruire tout le potentiel d'une oeuvre!) et puis cela me donnera une tribune pour répondre aux remarques d'Albireo sur Lunasa.

Même lorsque Doug Ross ou Carter ont quitté Urgences, Camus congelé par Hyoga dans Saint Seiya ou Mulder écarté de X-Files, cela ne m'avait pas choqué autant. Pour Urgences, je trouvais que les personnages avaient bien tourné et ils étaient tout simplement laissé vivants, ce qui laissait ouvertes d'immenses portes aux fanficers. Requiem avait magistralement mis en scène l'enlèvement de Spooky et la présence de Scully maintenait le lien, d'autant que l'on savait que Duchovny allait revenir, même son absence de la saison 9 je l'ai endurée ainsi que l'abandon de William, X-Files avec un happy end, quelle horreur!

Mais là rayer Shannon Rutherford de la carte, quelle cruauté et quel mouvement scénaristique prématuré. Je ne conteste pas l'assassinat en lui même. C'est avec ces décisions scénaristiques audacieuses que l'on fait les bonnes séries (cf. Doyle dans Angel ou Buffy dans ibidem) mais là je trouve la décision trop facile et qui sera par la suite trop répétée dans la série même si ces morts impriment un tournant à 180° aux naufragés restants.

Photobucket - Video and Image Hosting

Eliminer Shannon après avoir tué Boone me dérange...bien que cela ait donné lieu à la belle vision du dépeçage de la miss par le monstre dans Hearts and Minds (le coeur a ses raisons). Cela bloque toute possibilité de retour de M. Carlyle dans des réminiscences. Or son histoire comme celle de Shannon était loin d'être dite. Son frère parti, c'était la victime la plus facile mais non la plus rationelle. La mort de celui-ci, qui cherchait à s'imposer mais finissait en disciple anarchique de Locke et multipliait les décisions risquées, était logique. Celle de Shannon me semble discutable, l'inconnu de son mariage à 18 ans aurait été une piste intéressante à explorer (Comment être sûr que c'était une affabulation ?).

Surtout c'est un des personnages le plus imprévisible avec Kate (Claire is so boring). Partant comme l'enfant gâté, la gosse de riche, qui maintient tout le monde à l'écart, elle a montré au fil des épisodes une utilité certaine malgré sa superficialité : qui aurait pu traduire le message de Danielle si ce n'est elle ? Pourquoi voit elle Walt, quelle est sa connexion avec 'Craphole island'? Elle symbolisait le mieux avec Locke et Charlie, la thématique d'une nouvelle vie. De par son passé de manipulatrice, elle est beaucoup plus rusée et perspicace qu'on ne le croit et ses doutes, sa fragilité l'a rendent attachante. De tous, elle était la plus désaxée.

Dans les derniers épisodes, on commençait à aller au delà de ces apparences, de son caractère froid, on discernait une sensibilité (voir l'épisode des valises). Je regrette qu'elle ait disparu avant que l'on n'explore ses relations avec les autres passagers du vol 815, que ce soit avec Sawyer, avec qui elle partageait bien des traits, Claire, Boone ou Locke après le traumatisme de Elle ou Lui. Sans conteste un des personnages qui avait le plus évolué.

Sans compter qu'en incurable romantique, je trouvais sa romance iraquienne émouvante et séduisante, bien plus que Jack/Kate (heureusement qu'il y a un triangle pour nous sauver du leader béni oui-oui) ou que Charlie/Claire. Deux personnages qui se côtoient par la force des choses. Ce qu'elle représente pour Sayid, la rédemption, méritait d'être davantage exploité de même que leur relation très agitée où on aurait pu jouer sur la différence des cultures et des expériences (comment auraient-ils réagi aux plus grands squelettes enfouis dans le placard de l'autre ? à savoir la torture et la liaison éméchée avec Boone), quel aurait le choix de Sayid s'ils avaient été sauvés, Nadia ou Shannon ? Or dans cet épisode, tout se précipite la consommation de leur aventure, sa mort. Tant aurait pu être dit sur la difficulté de Shannon à être prise au sérieux!

Une autre source de mon agacement est l'utilisation qui fut faîte par la suite de sa disparition. Je ne veux pas divulguer les détails du reste de cette deuxième saison mais je suis découragée par la sous-exploitation d'Ana-Lucia (comme celle de Libby), tout ça pour ce résultat ? A quoi a bien servi la mort de Shannon ? A rien, un vaste gâchis! sauf que les scénaristes de Lost étant au moins bien plus cohérents que ceux de X-Files, la répercussion est immense sur le développement de Sayid qui de temps en temps n'oublie pas de péter un cable ou d'essuyer une larme (alors que Scully avait l'air de mener sa joyeuse vie très naturellement dans le début de la saison 8 excepté pour l'incipit et le pivot This is not happening, qu'est-ce que j'ai tremblé là aussi!).

Et c'est là que j'en reviens à mon problème avec Lost. La série est d'excellente facture, participant au renouveau du genre avec Grey's Anatomy, Desesperate Housewives et Véronica Mars qui devrait bientôt arriver sur nos écrans mais je ne lui trouve pas la portée révolutionnaire de X-Files et ce battage médiatique m'agace.

Aux Frontières du Réel devait son originalité à l'emprunt des techniques cinématographiques (travelling, énormes plans larges comme dans Grotesque, montage sublime de Duane Barry), une bonne symbiose entre les deux acteurs qui portaient la série sur leurs épaules (un casting minimaliste), les fins ouvertes et en suspens (Eve, Anasazi) et une dynamique homme/femme assez originale pour l'époque sans parler de la bonne idée de surfer sur la vague des théories de conspiration et du paranormal. Dommage que Chris Carter se soit perdu à partir de la saison 5 dans des incohérences abominables, négligeant les métamorphoses psychologiques de Mulder et Scully.

Or, Lost, au niveau filmographique invente peu. Son intérêt est donc scénaristique: le crash/l'isolation, l'expérience scientifique, un brin de RI avec Sayid. Le paranormal, ce qui fait son charme mais sa faiblesse, intervient de manière discontinue et parait oublié d'un épisode à l'autre. Mon reproche le plus potent concerne la technique des flash-back, original oui mais systématiquement dans tous les épisodes, c'est usant ! Lost se passe d'être subtile, le charme d'une histoire c'est aussi la part d'ambiguïté et de suggestion. Lost semble toujours pointer du doigt : "regardez, là, celui-ci cache quelque chose!"...Flagrant dans le cas de Kate. Combien y a-t-il d tiroirs à ouvrir? Même s'ils ne sont pas là par hasard, existera-t-il un moment où ce qui arrive peut progresser sans évoquer le passé ?

En regardant les fuites de la saison 3, je me demande si Lost ne court pas le risque de se diluer comme X-Files. Les choix éditoriaux de la saison 2, sauf pour Desmond, montrent une difficulté croissante à gérer une distribution si vaste et l'irruption de nouveaux protagonistes, à offrir la possibilité à chacun de faire avancer son personnage. L'idée de 'romanticiser' la saison 3 me laisse perplexe (je veux bien d'un quadrilatère à la place du triangle mais de là à avoir un pentagone non!). Cependant la décision d'arrêter après une 5ème saison me laisse espérer un bon capitaine à la barre même si c'est celui d'Alias.

Je regarderai les saisons à venir plus par goût de l'intrigue qu'un réel attachement aux personnages très desservis cette saison. Me reste à espérer que Sayid connaisse une fin tragique ou qu'il pleure pendant le reste de son séjour mais Lost m'aura d'emblée désenchantée (manquant de peu de me charmer et de me rendre accro) pour s'être amputé de tant de possibilités.
Verdict : une bonne série sans être la meilleure.

15 commentaires:

Albireo a dit…

[Légers spoilers inside.]

Je dois m'incliner devant ce magnifique plaidoyer. Néanmoins, il ne me fera pas regretter Shannon pour autant, I'm sorry. :)

J'ai détesté ce personnage dès le début de la saison 1. « Inutile », c'est exactement ce que j'en pensais. Elle m'a un peu fait mentir par la suite en traduisant les messages de Rousseau (grand moment de ridicule en VF, d'ailleurs), mais après… Quant à son côté manipulatrice, le seul trophée qui en atteste est un poisson pêché par Charlie…

Ton reproche principal est que cela brise des possibilités qui auraient pu être exploitées par la suite. Je dis : Tant mieux ! Au moins on assite à des événements que l'on n'attendait pas, l'effet de surprise est bien réel, et c'est ce qui contribue à la qualité de la série, d'après moi.

La piste du mariage, que tu évoques, est-elle une si grande perte ? Pour ma part, c'est loin d'être la question qui ma taraude le plus en ce qui concerne le passé des personnages. Je veux bien qu'on ait droit à des scènes de flash-backs un peu plus légères, mais si c'est du niveau de Locke et sa copine, on n'y perd vraiment rien…

Je trouve Shannon très prévisible, au contraire. La fille pourrie gâtée qui cache une réelle sensibilité au fond d'elle, c'est relativement cliché. Je ne me souviens d'aucune scène où son comportement, ses décisions m'aient surpris. Le seul moment où elle a pris de l'intérêt (une fois de plus, ceci n'engage que moi), c'est lorsque sa liaison avec Saïd a commencé. C'est dire !

Pour ce qui est de ta critique plus générale sur la série, je serais encore d'un avis opposé. :p J'attends beaucoup de Lost, et si la série continue de décoller comme elle le fait, elle rejoindra et surpassera peut-être même X-Files dans mon cœur, et pas seulement, je pense. Car même si je n'ai toujours pas fini de regarder les aventures de Sculder, il semble que j'en aie vu le meilleur. Hors, j'ai été profondément agacé par le manque chronique de cohérence entre les épisodes mythologiques. Certes, il y a des références entre eux (heureusement !), mais ça devient un tel bazar que l'intrigue perd énormément en crédibilité et en charme. Et je ne parle pas des loners, certains de très bonne facture, mais dont beaucoup possèdent un scénario grotesque, aux pseudo-explications parfaitement ricicules. Reste la relation Mulder/Scully, que rien ne viendra égaler.

Lost, c'est tout le contraire. Il manque la puissance des personnages centraux d'X-Files car effectivement, Jack/Kate, ce n'est pas ça. Pas plus que Charlie/Claire ou Saïd/Shannon. En revanche, je trouve l'intrigue parfaitement ficelée et cohérente. Les révélations arrivent au fur et à mesure, de nouvelles questions surgissent, mais on peut être sûrs qu'on aura la réponse un jour, contrairement à X-Files. Le scénario est béton, et semble puiser dans une mythologie qui n'a rien à envier à son illustre aînée… Le moindre détail a son importance. Adam et Ève, le Black rock, les hiéroglyphes… Des détails qui gravitent autour d'une intrigue plus épaisse, mais qui n'en sont pas négligés pour autant.

Lost, c'est un puzzle. Lorsque les cinq saisons seront terminées, il ne restera plus aucune pièce dans la boîte. On en peut guère en dire autant d'X-Files… (Série que j'adore malgré cela, hein.) Pour qui aime le fantastique, c'est un pur bonheur.

Shannon (puisqu'elle reste le sujet), tout comme Boone, n'est qu'un élément secondaire de cette intrigue. Elle n'a pas le mysticisme de Locke ou d'Eko, Pas l'âme de leader de Jack, pas le passé dramatique de Kate, ni celui, des plus intrigants, de Hurley, pas le côté sombre de Charlie… À la limite, c'est une sorte de Sawyer, en moins cynique et moins torturé. Qui plus est, tous ces personnages sont liés de près ou de loin à l'intrigue générale, au contraire de Boone et de Shannon, si on excepte ses visions de Walt. Sur ce seul point, effectivement, sa mort m'apparaît quelque peu dommage. Même si je pense néanmoins qu'on aura l'explication.

Désolé pour l'aspect un peu décousu de l'argumentation, mais il est tard…

Bisous. ;-)

Andrea a dit…

Merci de cette jolie argumentation qui m'a rassurée même si je ne remilerai pas dessus. L'heure est tardive et je n'ai rien à ajouter qui nous fasse varier de nos positions. Peut-être parce que ma manière d'aborder une série est plus sentimentale et liée à ses persos plutôt que l'intrigue.

Je maintiens que Shannon était inutile car les scénaristes ne se sont pas foulés (Claire aussi mais comme elle a un gosse *sigh*). Je maintiens aussi qu'Ana-Lucia était une expérience ratée.

Maintenant, clarifions un élément, jamais dit que X-Files était la meilleure série sur terre mais ma préférée mais je suis consciente que les dernières saisons ont affaibli considérablement l'édifice.

Ensuite, les goûts et les couleurs, je connais une frange de fans de Lost qui ont décroché au cours de cette saison. Lost fait l'inverse de X Files, très belle intrigue bien ficelée mais un traitement des personnages cliniques et inaboutis, peut-être que réembrayer sur les Autres va boucher les trous.

Après tu ne m'enleveras pas de l'idée que niveau mise en scène, Lost emprunte beaucoup à ses prédecesseurs donc un point en moins pour la créativité.

ps : si le mari existe, peut-être qu'il bossait pour Darma ?^^

Andrea a dit…

Pps²: Question prévisibilité vu qu'elle pouvait être encore très chiante ça dépend, justement avec Sayid elle se dépredictibilisait. Franchement est ce que tu trouves que Jack (leader compatissant, bon doc qui veut sauver tlm), Claire, Kate et même Sawyer (dans le genre bad guy mais enfance traumatisée) sont pas clichés ? Les seuls originaux c'est Locke (mysticisme), Jin (mafieux malgré lui), Michael et Charlie pas si saint que ça.

Manipulation, je faisais allusion à ses escroqueries fiancés-Boone, assez similaires à celles de Sawyer.

Après qu'on veuille tuer des personnages initiaux comme Shannon, j'applaudis, je trouve juste que cela aurait pu être fait par qqn d'autre ou d'autres circonstances.

Après le fait que Lost n'ait pas de nominations aux Emmys cette année laisse songeur : est-ce dû uniquement à un changement du mode de désignation ou à une baisse de qualité ? Je trouve ça dommage pour les récompenses globales de casting, ou pour les trophés individuels, je trouve que Josh Holloway, Terry O Quin, les Coréens et Naveen Andrews auraient mérité une distinction.

Lisso' a dit…

Pfiouuuuuuuuu, difficile de passer derrière vous deux... et comme c'était long (mais intéressant), je vais faire court (enfin essayer ^^).

L'analyse de Constance est vraiment excellente même si on peut ne pas la partager, à partir du moment où l'on ne va pas apprécier le personnage de Shannon. Et c'est bien là qu'est le souci avec ces séries à multiples personnages : les scénaristes ne peuvent pas tant tous les développer que s'il s'agissait d'une histoire basée sur un duo. Or donc, certains individus ne révèlent leur véritable potentiel que sur la longueur d'une série. Ainsi donc, même si Shannon n'avait point eu trop son heure de gloire, cela s'arrangeait peu à peu sur la fin de la saison 1, et cet épisode où elle périt (j'l'ai pas vu venir, même si on peut se dire que Walt a quand même de grosses accointances avec la mort). C'est aussi ce qui fait la lourdeur de Lost puisqu'en même temps que se développe l'intrigue principale, les créateurs tentent de s'attacher à chaque personnage, d'expliquer leurs actions quotidiennes par un passé aux évènements justificatifs.
On rentre alors dans une routine histoire/flashback qui peut certes soit plaire, soit déranger, mais qui est la marque de fabrique de la série, tout comme les destinées croisées de ces passagers (à ce propos, j'ai rêvé où dans l'épisode sur Hurley, on aperçoit rapidement Kate attablée au fast-food ?).

Pour en revenir à la disparition de Shannon, elle me chagrine, effectivement, mais comme l'aurait fait toute autre disparition. Elle préparée tout au long de l'épisode, et ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe, donc ça me va. Et comme les scénaristes déclarent savoir où aller et vouloir finir l'histoire sur 4 ou 5 saisons, cela me va. Par contre, je ne suis pas du tout, du tout d'accord avec Albi sur le fait que le puzzle sera complet à la fin de la série. Je suis même complètement persuadé du contraire tant il est à la mode à Hollywood de laisser des fins ouvertes à quelle série que ce soit ! Ce qui m'énervera... comme d'habitude. Mais tout bon scénariste se doit de toujours se laisser des portes ouvertes... juste au cas où ! ^^

Lisso' qui de toutes façons n'aura pas une saison 2 de gachée, étant donné que l'extraordinaire Adewale Akinnuoye-Agbaje a rejoint la série (et tous ceux qui ont aimé Oz ne peuvent que me comprendre ! ^^)

PS : cet acteur a un sexe énooorme... je sais, ça fait pas avancer la série, mais je le sais, donc je partage ! ^________^

Lisso' a dit…

Super... me relis et j'ai fait des tonnes de répétitions. Côté style lourdingue, on est servi. -__-

Bon, 'fin bref... juste pour demander en HS à Constance si elle a pas des soucis côté "date" pour les posts de son blog ! ^^ Nan pask'on est en juillet là... ou alors si on est bien en juin, j'suis en vacances demain... encore ! ^^

Andrea a dit…

Jour de gloire, Lisso vient déposer un peu d'encre sur ma petite page :) et quoi que tu en dises, j'aime bien quand tu fais court, ça me déculpabilise d'être incapable de faire des entrées de moins de deux pages :)

Pour les répétitions, don't bother, c'est bien moins agacant que les fautes que je sème et que ma relecture à postériori n'arrive jamais à toutes dénichées.

Sinon dans mes bras, pour me soutenir un peu contre le heartless Albi :) Le problème avec la mort Shannon c'est que ce schéma va être usé et abusé tout au long de la saison et au niveau écriture des personnages, je trouve ça décevant. Ce qui me console au moins c'est que l'impact restent forts sur les suivants (dans la saison 4 au moment du cancer de DScully, sa maladie ressortait à des moments très bizarres, de même que la mort d'Emily seulement évoquée dans All Souls).

Pour les dates, c'est voulu, le Maroc m'a pris tellement de temps que j'ai dû mettre de coté pas mal d'entrées potentielles que je voudrais remettre dans l'ordre chronologique sans releguer dans mes abysses les derniers blabla rabayens:). La tentation était trop forte de ne pas écrire ce post dans la foulée de la diffusion, sinon il n'aurait aucun intérêt!

Same a dit…

Pffff... C'est tout ce que je dirais. Car je remercie le commentaire d'Albi sur Lunasa pour avoir cité le nom de celle qui mourrait (je ne m'y attendais pas)

Ca m'apprendra à vouloir lire des commentaires >__<

Andrea a dit…

Désolée pour avoir provoqué le spoiler malvenu ç__ç J'espère que les longs commentaires ci-dessous ne t'auront pas suscité des surprises dans le même genre !

Par curiosité, est-ce un pfff de tristesse pour la fuite ou pour le personnage à moins que tu ne fasses partie des gens qu'elle exaspérait ? Moi perso c'est plutôt Kate et Jack qui m'exaspèrent ^^;;;

Albireo a dit…

Oups. Je n'ai pas pensé à mettre la balise sur le post de Lunasa… I'm so sorry…

[Spoilers again, donc.]

Pour Constance : si, Jack, Kate et Sawyer font tout aussi cliché. La différence, c'est qu'ils ont beaucoup plus de charisme que Shannon, au moins au début de la série. Et même si l'intérêt de ce personnage grandit légèrement par la suite, il n'atteint pas non plus des sommets.

Tu me diras Claire n'est pas plus intéressante que Shannon. Mais l'avantage, c'est qu'elle n'est pas aussi antipathique ! La fille pourrie gâtée qui croit que tout lui est dû et qui pête un plomb chaque fois que ça ne se passe pas comme elle veut (et c'est plus ou moins comme ça jusqu'à la fin), ça me saoule assez vite.

Bibinou : Je suis sûr que toutes les énigmes seront résolues lorsque la série se clôturera. Ça n'empêche pas d'avoir une fin ouverte qui pose de nouvelles questions, mais les anciennes auront leur réponse. Je prends les paris ! :-p

Same a dit…

Par curiosité, est-ce un pfff de tristesse pour la fuite ou pour le personnage à moins que tu ne fasses partie des gens qu'elle exaspérait ?

Un peu des deux, maybe. C'est un personnage que j'aimais bien et la voir se faire descendre de cette façon m'exaspère un peu.

Moi perso c'est plutôt Kate et Jack qui m'exaspèrent ^^;;;

J'ai toujours aimé les mauvais garçons ^^ Mais je dois avouer qu'il existe une place spéciale pour Sun et Jin dans mon tit coeur, et certainement Mr Eko bien que je sois polluée par son rôle dans Oz.

Biz d'une Karo qui n'a rien lu de vos commentaires à partir du moment où il y a marqué spoiler.

Xav a dit…

Pour avoir vu l'intégrale de la saison 2 je peux vous dire que la mort de Shanon ne gène absolument pas. Il y a tellement de richesses dans les personnages restant et dans les nouveaux qu'un de plus ou un de moins na change rien. En plus elle me gavait cette fille. L'avantage de la série c'est qu'il y a des réponses (et notamment pourquoi l'avion est si décalé de sa route, pourquoi il est tombé et à quoi servent les nombres) contrairement à X-Files où j'ai décroché dès que l'intrigue "finale" est apparue.
Quand au coup des flash-backs je trouve ça génial: cela développe les personnages encore mieux que n'importe quel autre procédé et du coup on comprend mieux leurs actions.

Andrea a dit…

J'afficherai le même sceptissisme que Robin quant à votre confiance dans l'obtention des réponses aux énigmes posées.

Certes les créateurs ont promis l'année prochaine une solution sur le mystère de ces nombres mais Carlton C. a temporisé ses propos lors de cet entretien avec Europe "on va expliqué des choses mais cette explication ne pourra répondre à toutes les intérrogations soulevées". Il a aussi éclairé l'ultime vision de Walt par Shannon et honnêtement s'il s'en tient là, je trouve ça limite :"Why did Walt appear to Shannon out of the jungle?
He was trying t tell her something but kind of did it at the wrong time "

De même, sur Europe 1, il s'est montré moins affirmatif sur la durée de la série, maîtrisée à 5 ans. Clairement si ABC prolonge leurs contrats, ils devront suivre le mouvement ce qui posera peut-être problème au niveau des scénarios.

Ensuite le développement des personnages dont celui de Shannon a été très contestée par les acteurs dont Naveen Andrews qui n'a pas été heureux de se voir retirer sa co-star. Après il n'est pas du tout la tpete pensante de sa série mais en terme d'écriture des personnages (qui est pour moi une des faiblesses de la série, et dans mon processus d'attachement télévisuel c'est très génant):
He relished the improbability of the love affair between his character and Shannon (Maggie Grace), a self-absorbed American blonde, which he'd suggested to producers.

"I said, 'Wouldn't it be crazy if your Iraqi from the Republican Guard has a relationship with somebody who looks like Miss America?'" he recalled. "If they'd met any other way, there's no way anything would have come of it."
The romance was cut short when Shannon was accidentally shot to death, becoming one of a several characters killed off on "Lost."
Andrews called her death "brutal and completely unnecessary. I fail to understand, actually, why they feel this need to get rid of people."

http://www.msnbc.msn.com/id/12189049/page/2/

Ce qui est regretable dans le cas de Shannon, c'est juste au moment où elle devenait vaguement utile qu'on l'efface en même temps que l'on ferme totalement la porte sur Boone. Dans les épisodes précédant "Abansonnée", elle est peu visible puis réapparait comme le lapin du chapeau du magicien. Après que Naveen ait été malheureux de voir Sayid se mettre en retrait dans la seconde partie de la saison, possible aussi :p

Mais honnêtement le charisme bubble gum de Jack ne me convaincra jamais! Si c'est ça le charisme d'un leader, c'est pauvre comme imagination!

Et puis j'ai vraiment des problèmes avec la manière dont a été gérée Ana Lucia par la suite, on se demande pourquoi ils se sont fatigués à nous ramener la queue de l'avion. La tension que cette balle perdue a crée est laissée à l'abandon par la suite... Libby et AL deviendront par la suite aussi inutile que Shannon surtout Libby qui n'aura aucun flashback. Carlton a dit qu'une des particularités de Lost était sa capacité à tuer les personnages, je trouve ça bien et courageux mais lourd si on s'aventure dans un remake des dix petits nègres. Et même si Lost marche bien, la saison 2 draine un poil moins que la saison 1 aux USA comme ici, et le management des persos pour moi devrait vraiment être maitrisé avec autant de soin que l'année passé.

Trouver Shannon pourrie gatée c'est aussi tomber dans le cliché... Son histoire en France, ses ennuis famileiaux montre qu'il y a moins superficiel en dessous après les scénaristes ne se sont as apesanties dessus même si c'est le personnage avec Sun qui se transforme le plus sur l'île. il faut quand même voir que la mort de Shannon a coincidé et a été faîte pour les sweeps de novembre et a été magistralement peu subtile, et lourde par rapport à l'extinction de personnages clés de d'autres séries.

Après je suis comme Karo, Shannon n'était pas faîte pour être sympathique mais je trouve qu'elle méritait une meilleure mort et un meilleur développement surtout une fois que la série avait jeté Boone!

Andrea a dit…

Contente je pourrais être à nouveau ! des spoilers un peu farfelus indiqueraient le retour de Shannon en flashback, preuve que sont histoire est encore loiin d'être achévée et que nombreuses ont été les lettres de protestation.

Sinon pour continuer notre débat préféré sur la supériorité de la première saison sur la deuxième, je conseille ce site http://www.entil2001.com/series/lost/review.html .

Son auteur est un passionné des séries qui a eu l'idée de folle de chercher une cohérence à X-Files, et à y réussir! mais avant qu'on ne l'accuse de favorisé la série de Carter, un simple coup d'oeil au site suffira à te prouver qu'il note Lost bien au dessus de X-Files mais il est bien d'accord avec moi la saison 2 fonctionne moins bien que sa prédecesseuse. Avec une baisse de 0,7, la variation est particulièrement importante.

Albireo a dit…

[SPOILERS]

Pour ma part, je continue à trouver que la saison 2 surclasse la première. J'ai trouvé les premiers épisodes, qui tournent autour de la trappe, très bons. Puis l'arrivée des Tailies et l'épisode the 48 others days, excellent, a apporté un peu de sang neuf, juste avant un passage à vide en milieu de saison, couronné par un Fire & water des plus indigents. Mais à partir du moment où Henry Gale apparaît, on ne décroche plus, et le final est époustouflant, surclassant de loin celui de la première saison.

La saison 1 posait les bases de la série, explorait la psychologie des personnages, soulevait quelques mystères (la trappe, notamment), et tenait en haleine le télespectateur. La saison 2 est peut-être moins centré sur les personnages, mais explore beaucoup plus le côté mythologique, hors c'est le point fort de la série, qui ne possède pas Sculder dans son casting.

Les scores un peu moins bons de la saison 2 aux States s'expliquent tout simplement par le fait qu'à la même heure, il y avait American Idol sur une chaîne concurrente, le programme le plus regardé outre-Atlantique… Ça relativise.

Andrea a dit…

Pour une fois je serai bien d'accord avec les critiques, désolée si la fin et le début de cette deuxième saison ompense le milieu ce n'est pas une excuse pour le relachement, et le diagnostic de O Quinn révèle aussi que le cast a eu du mal à suivre. Tu sais il y a eu énormement de rumeurs comme quoi nombre d'acteurs n'étaient pas satisfaits des choix du scénario.

SPOILERS
_____________

O'Quinn said the show's behind-the-scenes chemistry remains in flux with the subtraction of Harold Perrineau, Michelle Rodriguez and Cynthia Watros and a new group of characters on the way.

"Last year, we were like a pack of dogs, a herd of wild horses," he said. "You bring in something new, something smells different. When Michelle and the girls came, we felt we had been invaded because we were such a close-knit, well-defined group. But once we got subjected to making that adjustment, when the next group came in it wasn't difficult at all."

Last night's event was tame compared to last year's Season I DVD launch — perhaps a reaction to the mixed reviews last season's complex plot lines received from TV critics or to its highly publicized snub in the Best Series category of this year's Emmy Awards. But Buena Vista hopes the legions of "Lost" fans will help the Season II DVD match the success of Season I, which sold more than a million units (second only last year to "Chappelle's Show: Season 2").

Source : honololulureporter.com