vendredi 5 mai 2006

Madrid (et comme ils disent sur LJ...this a pictures post!!)


"You're a little bit jaded, and you're closing the door
And all that you felt then, you don't feel it anymore
I'm the picture that's faded, I'm the love you don't trust
Take the girl out from under glass and she'll always want too much
But that's a feeling that's fading, and I'm closing the door
And all that I felt then, I don't feel it anymore ..."
Lauren Hoffman ~ Broken
Plaza Mayor et ses motifs muraux colorés

Pour célébrer le petit détour de Marie en ces lieux désertés,je profite que l'envie et le souffle soient revenus provisoirement (c'est fou ce qu'ernie me fera toujours cet effet!) pour reprendre possession de ce navire en pilote automatique depuis...hmmm longtemps,longtemps!

Les derniers mois ont été très intensif pour mon pauvre sens de l'inorganisation et c'est donc avec plaisir à défaut de liberté puisque nous n'avions que la modique somme de six papiers et un exposé à rendre pour la rentrée que j'ai pu profiter de quinze jours de tranquilité des vacances de Pâques hors des murs du 117. Deux semaines qui se cloturaient en beauté par une petite escapade à Madrid où ma mère avait rendez vou avce sa collège anglaise pour préparer une conférence d'archivistes l'automne prochain dans la capitale espagnole. Et même si je n'ai pas réussi à croiser ni Felipe et Laetizia, de nombreux moments atypiques ont trouvé le chemin de ma pellicule numérique. Il faudra quand même avoué que mon estomac n'est pas ressorti aussi admiratif des restaurants espagnols car si je me damnerai toujours pour du chorizo, je n'adhère pas vraiment aux fruits de mer et paella... ce qui nous a conduit a quand même découvrir un excellent restaurant indien dans une rue parallèle à notre hôtel du Patio del Prado ^^

Petit inventaire :)

Un fringant roi, Charles Quint ou Phillippe II (Marie help!!)doté d'un couvre chef des plus volatiles et à la mode (honnêtement le sulpigeon de la place qui bravait le temps grissouillasse! brave et courageuse bête!)

















Au pays du Chorizo et autres jambon de pays, un musée dédié au Rhalouf (d'ailleurs énormes pensées en entrant dans ce temple du cochon à Sarah et Noémie de la part de la saucisse de Francfort que je suis (et je revendique fièrement mon titre) et je ferme la parenthèse!) ?












...et bien non tout simplement une simple boucherie mais au stock des plus variés et fournis :)













3 commentaires:

noemie a dit…

Génial ton petit reportage photos ! j'adore la partie halouf personnellement ... Je suis heureuse que tu sois revenue sur la blogosphere ! ca fait plaisir !

Andrea a dit…

^##^Merci à toi d'avoir pris le temps de le regarder et surtout de m'indiquer l'exacte orthographe de "halouf" car hier je trouvais pas cro, cro !

Franchement avec la perspectiuve d'en avoir fini dans deux semaines (même si je sens que dans trois semaines je verserai des grosses larmes de crocodile en voyant le mot FIN apparaître!), je suis à nouveau tenté de scribouiller mon blabla ici :)

En tout cas j'étais contente de voir que tu as fait énormément de mise à jour sur Lost in Jerusalem ^^

Cécile a dit…

Vive le halouf !