vendredi 19 mai 2006

God saves the Queen


"I am bored to death with it. Bored to death with this place, bored to death with this life, bored to death with myself."
Lady Dedlock ~ BBC's Dickens Bleak House
(une excellente adaptation qui m'a tenue en haleine ses 6 heures d'affilée, 5 étoiles qui mériteront en temps et heure plus qu'une brève mention)



L'année dernière, j'avais eu enfin l'occasion de mettre la main ur le film Elizabeth du réalisateur indien Shekhar Kapur qui avait révélé l'intriguante Cate Blanchett dans le rôle titre de la monarque anglaise.

Je faisais converger là deux obsessions : Cate Blanchett que j'estime autant que Jodie Foster et à la voix grave voire suave qui n'est pas rappeller celle de Gillian Anderson quand elle revêt les habits et l'accent BBC de Lady Dedlock et mon intérêt pour les reines et mon inspection des Tudors commencée avec la trilogie de Philippa Gregory (Anne et Mary Boleyn/Elizabeth/Mary Tudor me reste à découvrir les romans consacrés à Catherine d'Aragon et Katherine Howard).

Après six ans d'attente, j'ai été assez éblouie par ce film qui mérite selon moi le titre de meilleur film en costume 2005 -retroaction quand tu nous tiens-. Et ce en dépit d'une intrigue complexe et très fantaisiste avec la réalité historique comme cette fusion entre la personnalité éffeminée d'Henri III et celle éffacée de son frère le duc d'Alençon qui fut vraiment un pretendant d'Elizabeth ou le bannissement de Dudley. La scène d'incarcération à la limite de l'hystérie à la Tour de Londres faisait oublier tous ces détails !

Bref, lorsque j'ai constaté aujourd'hui que le tourage de la suite "The Golden Age" avait commencé (cf. photo) , mon coeur a bondit de joie. Outre la présence du duo Blanchett/Kapur, un motif de satisfaction supplémentaire est la présence du ténébreux et intense Clive Owen dans le rôle du favori en titre , le résultat final et les etincelles qu'il comprendra (I hope) éveillent ma curiosité ! Mon bonheur serait complet si l'adaptation d'un des ouvrages de Gregory "The Other Boleyn Girl" au cinéma voyait également le jour !

2 commentaires:

Elaurys Nathiel a dit…

Personnellement, je serais assez curieuse de voir Marie-Antoinette avec Kristen Dunst car... l'affiche est trop laide pour que je reste stupidement sur cette mauvaise impression. ^^;

Andrea a dit…

Revoir le duo gagnant de the Virgin Suicides n'est vraiment pas pour me déplaire ! et ni la typo et la musique moderne ne me feront fuir ce film en costume monarchique, d'autant plus que j'ai toujours eu un faible pour la Revolution et l'empire et que grâce à de nouvelles biographies on a une idée de plus en plus précise de la vie de Marie-Antoinette, de ses relations avec sa famille à Vienne à sa liaison ave Fersen.

J'ai lu que les costumes de jeunesse de la reine ont été inspirés par des patisseries, un concept interessant et qui va refletait admirablement la coupure avec le deuil de la Revolution et de la mort.