samedi 8 mai 2010

Stase

"Il y a là les mystères,
Le silence sous la mer
Qui luttent contre l'temps
Il y là les bordures
Les distances,
L'inertie le mouvement
Parfois on regarde les choses
Telles qu'elles sont
En se demandant pourquoi
Parfois, on les regarde
Telles qu'elles pourraient être
En se disant pourquoi pas "

2 commentaires:

Stolvezen a dit…

Voilà un texte simple et pur, emprunt d'errances passées, de souvenirs et de projets d'avenir.
Un texte qui illustre bien la photo du dessus entre vacances d'hier et de demain...

Bises

lusci31 a dit…

C'est beau.